En attendant les vacances…

Les élèves du club nature ont testé une recette de pain d’épices. Après dégustation , la recette a été validée par ceux-ci (mais aussi par certains personnels de l’établissement 🙂 )

Une petite odeur de marché de Noël dans les couloirs du collège, vous croyez ?

Notre recette de pain d’épices

Au marché:

600 g de miel

1verre de lait

1 sachet de levure chimique

500 g de farine

Epices (canelle, gingembre en poudre, clous de girofle, anis étoilé (étoile de badiane)) Lire la suite

fabrication de bougies

GEDSC DIGITAL CAMERA

Nous avons confectionné des bougies avec le club nature. Ces bougies sont faites à partir de cire d’abeille. Cette cire provient de glandes que les abeilles ont au niveau de l’abdomen, quand celles ci sont cirières (entre le 3éme et le 6éme jour après la naissance). Les paillettes produites sont utilisées pour constituer les alvéoles. (pour le stockage du nectar et du miel, du pollen, des œufs, des larves).

La cire provient des vieux cadres de corps: on fait fondre la cire, ce qui permet d’obtenir des pains de cire.

Les bougies moulées:

Au bain marie, on fait fondre des petits morceaux pour obtenir la cire liquide, que nous allons ensuite couler dans des moules.

GEDSC DIGITAL CAMERA

chauffage au bain marie et préparation des mèches

Il faut placer correctement les mèches au centre du moule et à l’aide de pinces à linge, on maintient  celles-ci droite.

GEDSC DIGITAL CAMERA

préparation du coulage

Les bougies roulées:

On utilise des feuilles de cire gaufrées, on découpe un triangle rectangle.

GEDSC DIGITAL CAMERA

un peu de maths pour découper un triangle rectangle

On trempe la mèche dans la cire liquide pour la rendre rigide. Avec un sèche cheveux, on ramollit la feuille de cire puis on la roule autour de la mèche . Il faut faire attention à ce que la base reste bien plate pour qu’elle reste debout.

GEDSC DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

Apiculture : la colonie

Les habitants de la ruche

La ruche contient 70000 habitants au plus fort de la saison :

— Une seule reine

— 1500 faux bourdons

— et donc environ 68000 ouvrières

La reine , c’est la mère de toutes les abeilles de la ruche, elle pond 2000œufs par jour. On la reconnait à son abdomen plus développé qui contient ses ovules et une spermathèque (qui garde les spermatozoïdes des faux bourdons qui se sont reproduits avec elle lors du vol de fécondation) Pour la repérer plus facilement dans la ruche, elle est marquée d’un point de couleur sur son thorax.

Les faux bourdons , ce sont les mâles, reconnaissables à leurs gros yeux, ils ne vivent que l’été, ils iront se reproduire avec une autre reine pendant cette période.

Les ouvrières , elles exercent de la naissance à la mort différents métiers : d’abord nettoyeuses, quelques jours plus tard : nourrices, magasinières, ventileuses, cirières, bâtisseuses ensuite gardiennes et enfin … butineuses.Les butineuses récoltent le pollen et le nectar.

Un peu de vocabulaire appris pendant cette séance

bee : abeille

hive : ruche

nectar : nectar !

honey : miel

oven : four

recipe : recette

sugar : sucre

vanilla : vanille !!

gingerbread : pain d’epice

flour : farine

pumpkin : potiron

cinnamon : cannelle

jam : confiture

grasshopper : sauterelle

gingerbread cake recipe :

250g honey 210g flour 12cl milk 1 egg 1/3 teaspoon cinnamon 1/3 teaspoon coriander 1 pinch anise 1 vanilla sugar bag 1/2 teaspoon baking soda

— Mix milk and honey (easier in a not too warm pan)

— In a large bowl, mix : flour, cinnamon, anise, coriander, vanilla sugar, baking soda. Then beat in the egg.

— Pour the milk and honey mixed in the bowl. Blend together.

— Grease and flour a square pan and add the mixture.

— Cook 3/4 hour in the preheated oven, until a knife inserted in the center comes out clean. Allow to cool in pan before serving.

Ouverture de ruche le 5 juin

Une ouverture de ruche, c’est le moment de revêtir la tenue de l’apiculteur pour observer comment se comportent les abeilles afin d’obtenir une belle récolte de miel.

Equipés d’un enfumoir pour calmer les abeilles, nous ouvrons la ruche :pendant ce temps, ces demoiselles continuent leurs allée et venues mais ne viennent pas attaquer : elles pensent qu’un incendie est proche, elles vont se gorger de miel et rester dans la ruche au calme.

En bleu : une abeille qui soulève son abdomen, agite ses ailes et utilise la glande de Nazanof pour répandre une phéromone, on dit « qu’elle bat le rappel » En rouge une butineuse qui rentre le jabot gorgé de nectar et du pollen dans ses corbeilles.

Certaines se posent sur nous mais ne piquent pas puisque nous ne représentons pas un danger, c’est le moment d’observer de près une butineuse avec ses pelotes de pollen accrochées aux pattes

Ensuite vient l’observation des cadres de hausse et du corps de la ruche, on recherche la reine (pas trouvée aujourd’hui…) on détruit les loges royales desquelles pourraient sortir une nouvelle reine, entrainant l’essaimage

On recherche les traces de pontes, voici les œufs :

et dans un autre cadre, les larves :

un cadre avec du couvain de faux bourdon en vert et du couvain d’abeille en jaune

Accompagnement éducatif : le club nature

Mieux connaître la Nature pour mieux la protéger

L’espace nature du collège, « la butte », est vaste, il est constitué d’une mosaïque de milieux (pentes exposées différemment au soleil, petite mare, blockhaus, grilles, arbres, arbustes à fruits), ce qui en fait un environnement très riche du point de vue de la biodiversité. Cet espace est géré de manière extensive, c’est à dire que les tontes sont limitées à deux ou trois fois par année, les produits de fauche sont exportés une semaine plus tard afin de laisser les graines des plantes coupées et fanées tomber au sol. Deux espèces végétales protégées sont présentes : l’Orobanche pourpre et l’Orchidée abeille.

Orobanche pourpre mai 2011
Les horaires du club, cette année 2012/2013, sont les suivants : Tous les vendredis de 13h à 14h et 5 et 6 mercredis de 14h à 16h

Les activités, encadrées par Mr Tadier, sont tributaires des conditions météorologiques et de la saison :

  • réalisation de l’herbier du collège
  • constructions de mangeoires et nichoirs
  • nourissage des oiseaux
  • identification d’animaux et végétaux

De nombreuses séances sont consacrées à la découverte de l’apiculture, avec l’aide de Mme Calmein, apicultrice (et des abeilles du collège) :

  • La colonie et ses habitants, leurs rôles dans la colonie
  • Le matériel apicole
  • Anatomie et morphologie de l’abeille
  • Les produits de la ruche
  • L’essaimage
  • Histoire de l’apiculture
  • Ouvertures de ruches
  • Extraction du miel

exemple de séances réalisées

30 novembre confection de bougies à la cire d’abeille :
La cire est fabriquée par les abeilles agées de 9 à 20 jours. Au niveau de l’abdomen, des petites écailles de cire sont produites par les glandes cirières

L’ abeille récolte les écailles de cire avec ses pattes et ses mandibules, elle les malaxe puis utilise la cire pour construire les alvéoles de la ruche.

Nous avons fait fondre de la cire au bain marie (65°C) puis nous avons fait couler cette cire liquide dans des moules (pots de petits suisses)Attention aux doigts quand on imbibe de cire la mèche des bougies, c’est chaud 65°C !!

Certains élèves ont appris à réaliser un moule en plâtre pour faire des bougies en forme d’œuf.

mercredi 23 janvier observation de la morphologie de l’abeille :
Nous avons observé les abeilles sous toutes leurs coutures à l’aide des loupes binoculaires
Classification des Abeilles : Arthropodes, Insectes, Hyménoptères

Aspect général : l’abeille possède un exosquelette constitué de segments reliés par des membranes (un peu comme un chevalier en armure, mais sans les os à l’intérieur)

Dans une ruche, il y a 3 types d’abeilles : une reine, des ouvrières (50 000) et des faux bourdons (qq centaines)

TÊTE

  • 2 yeux composés et poilus !! le poil est un capteur (vitesse du vent), aussi un système d’accroche du pollen
  • ocelle : détection des variations de luminosité, orientation, stabilisation par rapport à l’horizon
  • 2 antennes articulées : exploration de l’environnement (dans l’obscurité de la ruche par exemple), mais aussi détection des odeurs, perception du goût
  • la langue : une « serpillère » à nectar

THORAX

  • 4 ailes membraneuses
  • 6 pattes avec des griffes et des ventouses, un peigne à pollen, une encoche de nettoyage des antennesL ABDOMEN
  • Il porte le dard
  • Il permet la production de la cire (voir au dessus séance du 30 novembre)